Article mis en avant

18 mai 2018
Formation de Formateur SST : formez-vous chez SafetyFirst Formation !

Par Marion Bouillot - Actualité, Formation

Vous souhaitez devenir Formateur Sauveteur Secouriste du Travail ?

Devenir Formateur SST, c'est devenir un véritable acteur de la prévention pour préserver la santé et la sécurité de vos collaborateurs, ou salariés extérieurs, et ce quel que soit leur activité.

Afin de suivre cette formation d’une durée de 8 jours, vous devez au préalable posséder un certificat SST en cours de validité et avoir effectué l’autoformation en ligne de l’INRS.

A l'issue de cette formation, vous êtes capable de former des salariés futurs sauveteurs secouristes du travail au sein de votre propre entreprise, ou former des salariés extérieurs dans le cadre d’un organisme de formation.
Votre rôle sera de transmettre les compétences utiles à la prévention des risques dans le cadre de l'activité de vos stagiaires,  et d'enseigner les gestes de premiers secours leur permettant de savoir intervenir en cas d'accident du travail.

Consultez les dates de nos prochaines sessions pour vous former au sein de nos locaux à Lyon.
Je m'inscris !

17 octobre 2019
4 avantages à faire de la prévention dans mon entreprise

Par safetyfirst - Formation

 

Former ses salariés à la prévention des risques relève de la responsabilité de l’employeur et se justifie sur de nombreux aspects. La prévention est bénéfique à tous les acteurs de l’entreprise pour 4 raisons majeures. Elle permet de :

  • Etre en règle avec la législation

L’employeur est tenu, conformément aux dispositions du code du travail (articles L. 4121-1 et L. 4121-2), de prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs.

Il a ainsi la responsabilité d’informer et de former ses salariés aux risques qui découlent de leur activité, en mettant en place des actions de prévention des risques professionnels et de la pénibilité au travail.

Pour garantir un niveau de sécurité suffisant, l’entreprise doit notamment disposer au minimum d’un Sauveteur Secouriste de Travail formé pour 20 salariés, et l’ensemble des collaborateurs doivent être capables de situer le matériel d’extinction et de secours.

  • Instaurer un climat propice à la productivité

Si la prévention contribue à diminuer chaque année le nombre d’accidents du travail et maladies professionnelles, elle en atténue également les conséquences, en évitant par exemple des accidents très graves ou des TMS irréversibles. Sensibiliser vos salariés préserve alors aussi bien leur santé que celle de votre activité, en leur permettant de rester professionnellement actif plus longtemps, et vous de bénéficier plus encore de leur expérience.

Préventionsensibilisation et formation sont donc 3 piliers qui permettent l’amélioration des conditions de travail. Informer ses salariés et se préoccuper de leur santé est une condition sine qua non à l’instauration d’un climat sécuritaire et de bien-être au travail, qui agit directement sur la performance de vos collaborateurs. Ils sont plus à l’aise dans leur métier et dans leur entreprise pour fournir un travail de qualité et dans la durée.

  • Réduire les coûts de votre entreprise

On estime le coût moyen d’un accident du travail pour l’entreprise à 4 500 € (pour plus de 60 jours d’arrêt). A cela s’ajoute les coûts indirects liés à la réorganisation humaine et matérielle, comme le remplacement, la formation au poste, le changement de matériel, la réorganisation du fonctionnement, la mise en place de nouvelles mesures, etc. Autant de coûts à intégrer simultanément aux dépenses et qui pourraient être évités grâce à l'adoption de mesures de prévention des risques.

  • Répondre à un devoir moral et humain

Enfin, la principale et dernière raison est humaine ! Faire de la prévention, c’est avant tout partager des valeurs telles que le respect et l’éthique. C’est s’assurer que la vie professionnelle n’impacte pas la vie personnelle et que l’activité exercée ne représente pas un danger.

 

Vous êtes convaincu mais ne savez pas par où commencer pour mettre en place votre plan de prévention ?
Suivez les conseils de l’INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité) en consultant les 9 grands principes généraux de la prévention, conformément aux articles de loi du Code du travail, qui vous guideront pour mettre en place votre démarche, avant de choisir vos formations adaptées.

 

 

08 janvier 2018
Aide et soin à domicile : comment éviter les risques ?

Par Marion Bouillot - Aide et soin à domicile, Fiche métier

En 2017, la fréquence des accidents de travail baisse dans tous les secteurs à l'exception de celui de l'Aide et du soin à domicile. Même constat pour les maladies professionnelles dont le nombre demeure alarmant à cause, notamment, d'une nécessité récurrente d'aider les patients à se déplacer.  
Continuer la lecture

08 janvier 2018
BTP : réduire les risques par la formation

Par Marion Bouillot - BTP, Fiche métier

Dans le secteur du BTP, la fréquence des accidents de travail a baissé de 3 % en 2007. Ce chiffre est tristement contrasté par le nombre de maladies professionnelles qui connait quant à lui une hausse de +3.5 %. Ce secteur à hauts risques invite à redoubler d'effort en matière de prévention et de formation pour parvenir à inverser plus nettement la tendance.
Continuer la lecture

08 janvier 2018
Consignes particulières de sécurité : ce qu’il faut comprendre !

Par Marion Bouillot - Fiche sécurité, Sécurité incendie

Les consignes particulières de sécurité s'appliquent à certains travaux, tels que les travaux par points chauds ou situés dans/à proximité d’une zone ATEX, ou à certains locaux du type atelier, entrepôts, zone de stockage, etc. Ces consignes, plus spécifiques, doivent être visibles et affichées dans chaque local concerné. Continuer la lecture

08 janvier 2018
Consignes générales de sécurité : ce qu’il faut savoir !

Par Marion Bouillot - Fiche sécurité, Sécurité incendie

Les consignes générales de sécurité énoncent les informations nécessaires permettant de donner l’alerte et d'évacuer les locaux d’une entreprise sans danger pour le personnel. Elles permettent aux salariés d’être capables d’agir en cas d’accident ou de sinistre et d'avoir les moyens de lutter contre un départ d’incendie.
Continuer la lecture

08 janvier 2018
Connaître les consignes de sécurité incendie

Par safetyfirst - Sécurité incendie

Dans les entreprises, tous les employeurs sont dans l’obligation d’afficher un certain nombre de consignes en fonction des activités de leur entreprise. Ils doivent pouvoir évaluer les risques pour leurs salariés et mettre en œuvre des dispositifs pour leur sécurité (choix des matériaux et équipements de travail, aménagement des lieux de travail, définition des postes de travail…)
Continuer la lecture

05 janvier 2018
Comité social et économique : une seule instance pour représenter le personnel

Par Marion Bouillot - Juridique

L’ordonnance n°2017-1386 du 22 septembre 2017 relative à la nouvelle gouvernance du dialogue social et économique dans l’entreprise ajoute de nouvelles obligations de communication à la charge des employeurs. Cette ordonnance réforme le code du travail et favorise l’activité et la valorisation des syndicats. Continuer la lecture

05 janvier 2018
Nouvelles modalités pour l’exécution des opérations sur les installations électriques

Par Marion Bouillot - Juridique

Le 20 novembre 2017, le Ministère du Travail a fait paraître un nouvel arrêté définissant les modalités pour l'exécution des opérations sur les installations électriques ou dans leur voisinage. Il entrera en vigueur à compter du 1er Janvier 2018.
Continuer la lecture