Consignes particulières de sécurité : ce qu’il faut comprendre !

Les consignes particulières de sécurité s’appliquent à certains travaux, tels que les travaux par points chauds ou situés dans/à proximité d’une zone ATEX, ou à certains locaux du type atelier, entrepôts, zone de stockage, etc. Ces consignes, plus spécifiques, doivent être visibles et affichées dans chaque local concerné. Elles englobent l’ensemble des éléments que toutes personnes travaillant ou séjournant dans ces locaux ou exerçant ces travaux doit connaître.

Ces consignes vont à l’essentiel et sont extrêmement précises pour ne pas soulever de doute ou d’ambiguïté. Voici la liste des éléments pouvant y figurer :

  • Diffusion de l’alarme dans la zone en question – personnes relais qui doivent donner l’alarme, moyens pour transmettre l’alarme, et contenu précis du message d’alerte,
  • Intervention dans la zone en question – moyens de lutte contre le feu spécifique à utiliser, interdiction de manipuler des matières dangereuses, tri des déchets dans des récipients prévus à cet effet,
  • Zones à risques d’explosion – accès strictement réglementé pour le personnel exposés au risque d’atmosphères explosives, utilisation de matériel et d’équipements spécifiques, consignes qui indiquent les éléments présents dans le document relatif à la protection contre les explosions (DRPCE), comme l’autorisation d’exercer des opérations dans les emplacements dangereux, l’utilisation du matériel ou équipement spécifique.
  • Évacuation et mise en sécurité de la zone – signal de mise en sécurité, itinéraire, espace d’attente sécurisé, point de rassemblement de la zone,
  • Procédures – manière d’utiliser les matériaux et équipements, travaux autorisés et exécutés dans ces zones, obtention d’un permis de feu, la mise en œuvre de matériel dans certaines situations particulières.
  • Interdiction de fumer.

Pour garantir davantage la sécurité auprès de vos collaborateurs, il existe également des consignes de sécurité générales et spéciales à appliquer dans une entreprise.

Consignes spéciales de sécurité : ce qu’il faut retenir !

Les consignes spéciales de sécurité s’adressent aux équipiers d’intervention technique. Diffusées nommément, elles indiquent précisément les modalités d’exécution des actions attendues en cas de sinistre. Elles désignent également le rôle que doivent tenir les personnes désignées et les actions qui en découlent pour agir en cas de sinistre. 

Les consignes spéciales de sécurité précisent les aspects suivants :

  • Consignes à la personne en charge de la transmission de l’alerte – personne chargée d’alerter les pompiers ainsi que les personnes extérieures (numéros d’urgence et contenu des messages d’alerte),
  • Consignes aux équipes de première intervention – elles comprennent les rôles, les équipements, les moyens, contacts,
  • Consignes aux équipiers d’évacuation – rôles, zones d’actions, itinéraires de secours, les contrôles à réaliser, compte rendu au coordinateur de l’évacuation et aux pompiers,
  • Consignes aux secouristes – lieux de ralliement, matériel,
  • Consignes aux chefs et membres des éventuelles équipes de seconde intervention – signaux, points de ralliement, organisation et fonctionnement des équipes,
  • Personnes devant assurer des fonctions bien définies – électriciens, responsables d’installation, magasiniers, gardien, gestionnaire du parc véhicules, personnel d’accueil

Les consignes de sécurité sont des éléments clés dans la démarche de prévention en entreprise. Elles doivent être claires, affichées et visibles par tous les salariés d’une entreprise. Pour garantir entièrement la sécurité de vos collaborateurs, vous pouvez également mettre en place des consignes générales et particulières de sécurité.

Consignes générales de sécurité : ce qu’il faut savoir !

Les consignes générales de sécurité énoncent les informations nécessaires permettant de donner l’alerte et d’évacuer les locaux d’une entreprise sans danger pour le personnel. Elles permettent également aux salariés d’être capables d’agir en cas d’accident et d’avoir les moyens de lutter contre un départ d’incendie.

Les consignes générales de sécurité doivent comporter les éléments suivants :

  • Consignes pour les premiers témoins du début d’incendie – intervention immédiate, spécificités de la démarche, diffusion de l’alarme,
  • Moyens de transmission de l’alarme – intervention des équipes spécialisées, évacuation, moyens d’alerte,
  • Diffusion de l’alerte aux personnes extérieures – alerte des secours, procédures spécifiques,
  • Consignes de mise en sécurité et d’évacuation – signal, identification des équipiers d’intervention, définition des issues de secours et itinéraires de sorties d’urgence, point de rassemblement, évacuation des personnes en espace confiné,
  • Organisation de la première et seconde intervention,
  • Secourisme aux blessés – personnes aptes à agir, lieux de regroupement, moyens en place,
  • Éléments annexes – autorisation de fumer, état de propreté, fermeture des portes coupe-feu, voies de circulation libres, stationnement des véhicules, utilisation des ascenseurs lors de l’alarme, gestion des visiteurs, etc.

Les consignes générales servent aussi à planifier la vérification du bon fonctionnement du matériel d’extinction, ainsi que l’entrainement du personnel à agir en cas de sinistre (tous les 6 mois).

Afin d’assurer la sécurité de vos salariés, il est important de prendre connaissances également des consignes générales et spéciales de sécurité.

Bienvenue sur notre nouveau site

Votre navigateur Web (Internet Explorer) n'est pas à jour.
Veuillez télécharger un des navigateurs récents suivant et revenir pour profiter pleinement de notre site.