08 janvier 2018
Aide et soin à domicile : comment éviter les risques ?

Par Marion Bouillot - Aide et soin à domicile, Fiche métier

En 2016, dans le secteur de l’aide et soin à domicile, le nombre d’accidents de travail a augmenté de 5% et celui des maladies professionnelles de 1,4 %. Ces taux deviennent inquiétants à cause d’une hausse des risques professionnels dans ce secteur. Par exemple, la pénibilité physique est un des facteurs explicatif de cette hausse puisqu’elle est trois fois supérieure à celle des autres métiers. L’une des solutions pour réduire ces risques est d’accorder des formations spécifiques aux salariés dans ce domaine.

Aide et soin à domicile : Quels sont les risques reconnus de ce secteur ?

  • Manutentions manuelles – troubles musculo-squelettiques et accidents dus au travail debout avec piétinement, à la manutention de la personne et du matériel, aux gestes répétitifs, aux domiciles inadaptés et aux déplacements extérieurs,
  • Chutes de plain-pied – glissade au sol, port trop lourd d’un patient, chutes au domicile de la personne ou au cours des déplacements extérieurs, etc.,
  • Chutes de hauteur – chute d’un escabeau ou d’un autre équipement, chute des escaliers, etc.,
  • Risque électrique – équipements de travail inadaptés, en mauvais état ou non maîtrise de l’utilisation (engins ménagers).

Quelles solutions pour éviter les risques sur son lieu de travail ?

Pour favoriser la santé et la sécurité des salariés, il est nécessaire de mettre en place une démarche prévention au sein de votre entreprise.
La prévention des risques professionnels permet de lutter contre les accidents de travail et de favoriser la baisse des maladies professionnelles, tout en diminuant les risques d’épuisements physiques liés au métier.
L’une des actions fortement recommandées très efficace, si elle est bien menée, est la formation des salariés. Une formation adaptée et bien réalisée permettra aux collaborateurs de votre structure de préserver leur propre sécurité ainsi que celle de leurs patients, mais aussi d’améliorer leurs conditions de travail.

Voici les formations à prévoir en prévention des risques dans le secteur de l’aide et du soin à domicile :

Formation ?

Obligatoire ou Recommandée ?

Pour qui

Durée

Objectif

Acteur Prévention Secours de l’Aide et Soin à Domicile –
APS ASD

Recommandée
(le certificat d'APS ASD donne équivalence au certificat de SST et le certificat Acteur Prévention des Risques liés à l’Activité Physique (PRAP).
Tout intervenant à domicile 3 jours Optimiser les conditions de travail de l’employé,

Améliorer le confort, les soins et la sécurité apportés aux patients,

Répondre aux besoins techniques, organisationnels et humains de l’entreprise.

Gestes et Posture – GP

Recommandée Tous les salariés effectuant des manutentions manuelles 1 jour Se préserver des risques d’accidents et de maladies professionnelles,

Prévenir les troubles musculo-squelettiques,

Apprendre les positions de travail adaptées pour réduire la fatigue et l’épuisement physique.

Sauveteur Secouriste du Travail – SST

Obligatoire Tous les salariés en application du code du travail 2 jours Être capable de secourir toute personne victime d’un accident de travail ou d’un malaise, en attendant l’arrivée des spécialistes.