Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

7 conseils pour éviter les accidents électriques en entreprise

7 conseils pour éviter les accidents électriques en entreprise

En France, 30% des accidents électriques surviennent sur le lieu de travail, soit environ 3000 incidents par an.  

L’électricité, omniprésente dans notre quotidien, n’est pas sans danger. Malgré son apparente banalité, elle peut être la cause d’accidents graves, voire mortels. Si des installations défectueuses et un manque de contrôles augmentent le risque, la plupart des accidents sont dus à des erreurs humaines. Un geste maladroit, une méconnaissance des dangers ou une simple inattention peuvent avoir des conséquences dramatiques. C’est pourquoi la prévention est vitale. En mettant en place des mesures de sécurité et en formant correctement le personnel, nous pouvons protéger la vie de chacun. 

Dans cet article, nous nous vous donnons 7 conseils pour éviter les accidents électriques en entreprise !  

1 – J’analyse les risques électriques dans mon entreprise ! 

Faites une analyse sérieuse des dangers possibles pour chaque poste, cela vous sera d’une grande aide pour planifier des actions de prévention. 

Cette analyse comprendra entre autres : 

  • Les caractéristiques des installations électriques telles que le type de courant, la puissance ou même la nature du réseau. 
  • L’environnement des différents postes de travail afin de maîtriser la température, l’humidité ou encore la présence de substances potentiellement dangereuses. 
  • Les opérations qui vont être exécutées par les travailleurs, qui détermineront précisément les étapes de l’intervention. 

Il est nécessaire de faire cette analyse avant de commencer chaque opération et de la mettre à jour si nécessaire. C’est la responsabilité de l’employeur de s’assurer que cette évaluation est faite, mais tout le monde doit y participer selon leurs domaines de compétences.  

Rassurez-vous, il existe des outils pour réaliser cette analyse du risque dans votre établissement. Pour les TPE et PME par exemple, l’INRS propose l’OIRA, un outil en ligne très simples d’utilisation. 

2 – J’opte pour des installations adaptées pour plus de sécurité 

Au moment de la mise en place des installations électriques, il est très important de suivre les règles du Code du travail pour protéger les travailleurs, impliqués dans la mise en place des installations électriques, contre les risques comme les chocs, les brûlures, les incendies et les explosions.  

Les personnes qui construisent ou aménagent des bâtiments doivent ainsi respecter les règles des articles R. 4215-1 à R. 4215-17. De plus, si un employeur utilise ces installations, il doit aussi respecter les règles de maintenance, d’entretien et de vérification. Il faut noter que ces vérifications doivent être faites par des experts. 

3 – J’utilise la signalisation comme guide de sécurité  

La signalisation électrique est un élément crucial de la prévention des risques. En attirant l’attention des travailleurs sur les dangers et en leur indiquant clairement les comportements à adopter, elle joue un rôle essentiel pour garantir leur sécurité, simplifiant ainsi leur capacité à rester vigilants et à réagir de manière appropriée en toutes circonstances. 

Comment faire ? 

➜ Lorsqu’un protecteur est retiré, exposant des pièces nues sous tension, mettez en place immédiatement un balisage de sécuritéCe balisage doit être conçu de manière à éviter tout franchissement accidentel. 

4 – J’exécute des opérations hors tension  

Travailler hors tension est la méthode la plus sûre pour éviter les risques électriques. Cette approche garantit une sécurité totale. 

Faites appliquer une procédure de consignation afin de vous assurer que toute tension est supprimée et qu’elle le reste. Cette disposition permet de maintenir en sécurité une machine, un matériel ou une installation afin qu’une remise en marche soit impossible sans l’action volontaire d’un intervenant. 

Ces équipements doivent être parfaitement signalés par une pancarte mise en évidence et avec des dispositifs d’avertissement clairement visibles comme des cadenas par exemple.

Si travailler hors tension n’est pas possible, des mesures doivent être prises pour limiter les risques, comme l’éloignement, l’obstacle ou l’isolation. 

5 – J’utilise des Équipements de Protection Individuelle (EPI)  

Lorsque vous cherchez à réduire les risques électriques, l’utilisation d’équipements de protection individuelle (EPI) est impérative. C’est lorsque d’autres mesures se révèlent insuffisantes que vous êtes responsable de choisir et de fournir les EPI appropriés aux travailleurs.  

Il est essentiel de baser cette sélection sur une analyse minutieuse des tâches à accomplir et des risques spécifiques associés à chaque opération, plutôt que de se fier simplement à des symboles d’habilitation. 

Parmi les principaux équipements de protection individuelle à votre disposition, vous trouverez : 

  • Le casque isolant 
  • Le casque de protection contre les projections de particules en fusion 
  • La protection oculaire et faciale 
  • Les gants en matériaux isolants 
  • Les chaussures et bottes isolantes 
  • Les vêtements de protection contre le risque de contact direct et d’arc flash 

Assurez-vous que tous ces EPI répondent aux règles techniques de conception spécifiées dans le Code du travail et qu’ils portent le marquage de conformité CE. Cela garantit une protection optimale pour les travailleurs exposés aux risques électriques. 

6 – Je forme mes salariés 

Sensibilisez vos collaborateurs aux différents risques électriques présents dans l’entreprise, aux consignes de sécurité à respecter et aux gestes de premiers secours à adopter en cas d’accident. 

La formation sécurité électrique est essentielle pour prévenir les accidents. Elle permet aux travailleurs : 

  • D’acquérir les connaissances théoriques et les compétences pratiques nécessaires. 
  • D’apprendre à utiliser et à entretenir les EPI. 
  • D’identifier les risques et d’adopter les bons gestes. 

Formez son personnel est un investissement dans la sécurité de l’entreprise. En combinant une formation théorique et pratique à une sensibilisation aux risques et aux procédures d’urgence, vous pouvez réduire significativement le nombre d’accidents électriques et garantir la sécurité de vos collaborateurs. 

Pour en savoir plus, découvrez les 8 questions pour comprendre l’habilitation électrique

7 – Je vérifie et maintiens en état les équipements et le matériel  

Mettez en place une procédure rigoureuse de vérification et de maintenance pour prévenir les accidents. 

Tous les équipements électriques, y compris les câbles, les installations, les appareils, les outils et les EPI doivent être inspectés régulièrement. Cette inspection doit être effectuée par des personnes qualifiées, membres du personnel ou prestataires externes. Il comprend le nettoyage, la lubrification et le remplacement des pièces usées.  

Les points à contrôler lors de l’inspection incluent : 

  • L’état des câbles et des fils électriques. 
  • La présence de défauts d’isolation. 
  • Le bon fonctionnement des disjoncteurs et des fusibles. 
  • La mise à la terre des équipements. 
  • L’inspection de l’état général des appareils électriques 

En ce qui concerne la fréquence des vérifications, elle dépend de plusieurs facteurs, tels que : 

  • Le type d’équipement. 
  • Les conditions d’utilisation. 
  • L’environnement de travail. 

Les installations électriques doivent être vérifiées au moins une fois par an. En cas de détection d’un défaut, l’équipement doit être immédiatement mis hors service et réparé par un professionnel qualifié. 

La prévention des accidents électriques au travail exige une approche proactive et une série de mesures bien définies. En analysant les risques, en mettant en place des installations conformes et en fournissant une formation adéquate, vous réduirez les accidents électriques. Le choix et l’utilisation appropriés des équipements de protection individuelle sont essentiels, tout comme la maintenance régulière des équipements. Investir dans la sécurité électrique signifie investir dans la sécurité des travailleurs et dans la pérennité de l’entreprise. 

Vous souhaitez former vos salariés à l’habilitation électrique mais vous ne savez pas quelle formation choisir ?

Partager l'article
Vous aimerez aussi

Rejoignez la communauté !

Tous les 15 jours dans votre boîte mail, c’est une info à ne pas manquer ou un conseil utile pour assurer la santé et la sécurité de vos collaborateurs.

Avis EXCELLENT
Basée sur 732 avis
Formation intéressante et rondement menée.
Guastalli Stéphanie
Guastalli Stéphanie
07/11/2023
Super formation avec Safetyfirst! Formateur au top, explications claires,…… j’ai appris beaucoup de choses ! Je recommande
fabee
fabee
06/11/2023
Formation très enrichissante avec un formateur à l'écoute et qui implique beaucoup les participants.
Dm Alençon
Dm Alençon
06/11/2023
Très bonne expérience avec cette société de formation et notre formateur Kévin. Formation très intéressante et complète
Lucie Diler
Lucie Diler
06/11/2023
Bonne formation, toujours intéressant d’avoir certains rappels. Merci au formateur pour son implication 👍
Dm Caen-Mondeville
Dm Caen-Mondeville
06/11/2023
Très bonne formation, Kévin très bon formateur très clair et très gentil. Merci
Mélodie Michenaud
Mélodie Michenaud
06/11/2023

JE POSTULE

7 conseils pour éviter les accidents électriques en entreprise
Envoyez-nous vite votre candidature, nous aimerions en savoir plus sur vous !