Zone ATEX : Comment mettre en place une démarche de prévention ?

Zone ATEX : Comment mettre en place une démarche de prévention ?

En moyenne, il y a une explosion par jour en France dans le milieu industriel, elles ont lieu dans les zones ATEX (zone à Atmosphère Explosive). Toutes les entreprises sont confrontées à ce risque si elles stockent ou possèdent des substances inflammables, qu’elles soient sous la forme de gaz, de vapeurs ou encore de poussières. Découvrez au travers de cet article les éléments à prendre en considération pour mettre en place une démarche de prévention du risque ATEX et pour cela, deux grandes étapes à suivre ! Dans un premier temps, commencez par évaluer les risques d’explosion dans votre entreprise. Cela vous permettra dans un second temps, de mettre en place les mesures de protection adaptées à votre structure.

Étape 1 – Évaluez les risques d’explosion

5 étapes d’évaluation sont nécessaires pour comprendre les dangers au sein de votre établissement ainsi que les sources de dangers.

1. Faites l’inventaire des produits et l’analyse complète du fonctionnement des installations

Pour l’inventaire des produits combustibles, il est important d’indiquer leur nature, leur état de division (solide fluide…) et leurs caractéristiques physico-chimiques. Ensuite, vous pourrez recenser les quantités utilisées et les conditions de stockage dans votre établissement.

2. Identifiez les potentiels dysfonctionnements

Notez les dysfonctionnements envisagés comme l’arrêt du système de ventilation, des pannes… et consultez les différents responsables d’équipes pour faire remonter des problèmes de fonctionnements spécifiques (consignes non respectées ou pas applicables, incidents, etc.)

3. Identifiez les zones dangereuses et les sources d’inflammations

Les zones à risques sont classées en fonction de plusieurs critères (produit combustible, fréquence et durée de présence de l’atmosphère explosive considérée). Dans ces zones, il est important d’éviter tout contact avec des sources d’inflammation.

4. Recherchez des mesures de protection et analysez la gravité d’une explosion

La gravité d’une explosion en zone ATEX se mesure selon 3 critères :

  • la présence du personnel,
  • le volume de la zone,
  • la protection contre les explosions des installations.

Ces informations permettent ainsi de mettre en place des mesures de prévention et de protection adaptées aux risques et doivent être consignées dans un plan d’action.

5. Rédigez le document relatif à la protection contre les explosions

Toutes les démarches pour le plan de prévention doivent être consignées dans un Document Relatif à la Protection Contre les Explosions, le DRPCE. Il est ensuite intégré au DUER, le Document Unique d’Évaluation des Risques, et doit être tenu à jour tous les ans.

Étape 2 – Mettez en place des mesures de prévention et de protection du risque en zone ATEX

Pour avoir des mesures de prévention et de protection du risque efficace :

1. Agissez pour empêcher la formation d’une ATEX

Il ne peut y avoir explosion qu’après formation d’une atmosphère explosive (ATEX). Il faut éviter que les six éléments ne soient réunis, car ensemble, ils peuvent provoquer une explosion :

  • La présence d’un combustible.
  • L’état particulier du combustible qui doit être sous forme de gaz, de brouillard ou de poussières en suspension dans l’air.
  • Un comburant : il s’agit principalement de l’oxygène de l’air.
  • Une source inflammable : il s’agit d’une source d’énergie.
  • Un domaine d’explosivité : il s’agit souvent ici d’un domaine à fort risque explosif qui concentre du combustible dans l’air.
  • Un confinement : ce n’est pas ici un élément déterminant, mais il va aggraver l’explosion.

A savoir ! La zone de flamme peut envahir un volume dix fois supérieur à celui de l’atmosphère explosive initiale. Elle est à l’origine de brûlures pour les personnes et peut rapidement initier un départ d’incendie.

2. Évitez les sources d’inflammation

Veillez à ce que seul le matériel nécessaire se trouve en zone ATEX et éliminez toutes les sources d’inflammation suivantes :

  • flammes et feux nus,
  • surfaces chaudes,
  • étincelles d’origine électrique, mécanique ou électrostatique,
  • échauffements dus aux frottements mécaniques, appareils électriques ou aux moteurs thermiques.

3. Limitez les effets d’une explosion

Malgré ces mesures, il peut arriver que la formation de l’atmosphère explosive ne puisse pas être évitée. Il est important d’être préparé à cette éventualité et de mettre en place un système de protection contre l’explosion grâce à des équipements destinés à limiter les conséquences des explosions tels que des matériaux résistants, des évents d’explosion ou encore des soupapes.

Agissez aussi en adoptant des procédures organisationnelles d’alerte et d’évacuation dans votre entreprise.

Et pour aller encore plus loin dans votre démarche de prévention du risque, pensez à former vos salariés à la prévention du risque ATEX ! Ils seront ainsi capables de se protéger et de protéger les autres grâce à l’acquisition de toutes les connaissances nécessaires pour évoluer et intervenir en zone à risques d’explosion et ce, tout en respectant les règles de sécurité de votre entreprise.

À l’issue de la formation, vos équipes seront capables de :

  • comprendre les risques et les enjeux de la prévention en zone ATEX,
  • identifier une zone à risques,
  • intervenir et adapter leurs comportements à l’environnement ATEX.

Enfin, complétez cette formation en réalisant de véritables campagnes d’affichage et d’informations, au travers de réunions destinées à sensibiliser vos salariés sur ce risque.

Il est essentiel de bien suivre ces deux étapes pour faire de la prévention en zone ATEX et ainsi éviter une explosion. Premièrement, l’évaluation des risques vous permettra de repérer des dysfonctionnements, d’identifier tous les produits et installations présentant des risques et de rédiger le DRPCE. Deuxièmement, vous pourrez avec l’évaluation des risques mettre en place des mesures de prévention et de protection du risque. Vous pourrez instaurer des mesures pour empêcher la formation d’une ATEX et limiter les effets d’une explosion.

Notre organisme vous accompagne dans votre besoin de formation, contactez-nous !

Partager l'article
Vous aimerez aussi
déclarer-arrêt-de-travail

Comment déclarer l’arrêt de travail de votre salarié ?

C’est lundi matin, en ouvrant vos mails, vous recevez l’arrêt de travail de l’un de votre salarié. Mince… Qui dit arrêt de travail, dit démarches administratives. Et nous savons qu’il n’est pas toujours évident de savoir quelles sont les obligations et les processus à suivre dans ces cas-là. Quel document envoyé ? A qui faut-il les transmettre ? Y a-t-il un délai à respecter ?

Lire la suite
quiz-sécurité-électrique

Quiz : connaissez-vous les dangers de l’électricité ?

Tout le monde sait qu’il ne faut pas mettre ses doigts dans une prise électrique ou encore utiliser un appareil électrique à proximité d’une zone humide ou avec de l’eau. Mais les risques électriques ne s’arrêtent pas à ces deux situations et sont souvent minimisés car moins connus et moins évidents…ce qui entraîne des accidents graves.

Lire la suite
illustration-mettre-en-place-un-plan-de-développement-des-compétences

Comment mettre en place un plan de développement des compétences ?

Toute entreprise est exposée à des risques, souvent à l’origine de maladies professionnelles ou d’accidents du travail.

Aussi, pour garantir la santé de vos collaborateurs et pérenniser votre structure, vous devez mettre en place une démarche de prévention. Celle-ci regroupe de nombreuses actions, notamment la mise en place d’un plan de développement de compétences, anciennement appelé le plan de formation.

Lire la suite

JE POSTULE

Zone ATEX : Comment mettre en place une démarche de prévention ?
Envoyez-nous vite votre candidature, nous aimerions en savoir plus sur vous !