Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La loi pour encadrer la téléconsultation avortée

La loi pour encadrer la téléconsultation avortée

Les indemnisations des arrêts de travail provenant d’une téléconsultation devaient être limités aux personnes victimes d’une incapacité physique, à compter du 1er juin 2023. Cette mesure a cependant été censurée par le Conseil constitutionnel et ne sera donc pas mise en vigueur cette année. Après un bref rappel du contexte de cette mesure, nous vous expliquerons les raisons de son annulation.

Téléconsultation et arrêts de travail : une loi pour éviter les abus.

La téléconsultation peut être pratiquée par tout médecin, peu importe sa spécialisation. Elle peut ainsi être proposée à chaque patient et depuis quelques années, sous certaines conditions, celle-ci est prise en charge par l’Assurance maladie. Cette méthode s’est d’ailleurs fortement développée lors de la crise sanitaire.

Cependant, bien que cette pratique réponde aux enjeux d’accès aux soins, les pouvoirs publics soulignent une certaine vigilance. En effet, la qualité de ces activités n’est pas toujours au rendez-vous et des dérives ont été notifiées en termes d’arrêts de travail non justifiés.

En effet, de nombreux arrêts de travail établis en téléconsultations ont été prescrits à des patients ayant déjà un médecin traitant. Il a donc été décidé, dans le cadre de la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2023, d’instaurer une barrière en régulant l’indemnisation des arrêts de travail issus de téléconsultation.

Aujourd’hui, cette mesure a été annulée par le Conseil constitutionnel.

Pourquoi la loi ne verra pas le jour ?

Le Conseil constitutionnel considère que cette mesure n’était pas en capacité de prouver qu’un arrêt de travail ait été prescrit à tort.

De plus, certains assurés n’auraient pu bénéficier de leur indemnité. Par exemple, les personnes ne pouvant obtenir, dans les délais nécessaires pour transmettre un arrêt maladie à la Sécurité sociale, un rendez-vous en téléconsultation avec leur médecin traitant ou un médecin l’ayant reçu en consultation depuis moins d’un an.

C’est pour ces raisons que le Conseil constitutionnel a souhaité censurer cette mesure. Celle-ci n’apparaît donc pas dans la loi de financement de la Sécurité sociale 2023.

Vous connaissez à présent l’actualité concernant les téléconsultations et ce qui a poussé le Conseil constitutionnel à abandonner cet accord.

Si vous souhaitez découvrir d’autres mesures phares de 2023, nous vous invitons à lire cet article.

Partager l'article
Vous aimerez aussi
La semaine de 4 jours en enteprise

La semaine de 4 jours : avantages et limites pour la santé

La semaine de 4 jours, un modèle de travail en pleine expansion à l’échelle mondiale, suscite un intérêt grandissant. Cet article se penche sur ce concept en mettant l’accent sur sa mise en œuvre et son cadre juridique, en particulier en France. Alors que des pays comme le Royaume-Uni, l’Islande, l’Espagne et la Belgique ont déjà adopté cette approche, la France reste dans une phase d’exploration. Cette étude examine les implications juridiques et les expérimentations en cours, jetant un regard critique sur l’équilibre entre liberté professionnelle et contraintes légales.

Lire la suite

Rejoignez la communauté !

Tous les 15 jours dans votre boîte mail, c’est une info à ne pas manquer ou un conseil utile pour assurer la santé et la sécurité de vos collaborateurs.

Avis EXCELLENT
Basée sur 732 avis
Formation intéressante et rondement menée.
Guastalli Stéphanie
Guastalli Stéphanie
07/11/2023
Super formation avec Safetyfirst! Formateur au top, explications claires,…… j’ai appris beaucoup de choses ! Je recommande
fabee
fabee
06/11/2023
Formation très enrichissante avec un formateur à l'écoute et qui implique beaucoup les participants.
Dm Alençon
Dm Alençon
06/11/2023
Très bonne expérience avec cette société de formation et notre formateur Kévin. Formation très intéressante et complète
Lucie Diler
Lucie Diler
06/11/2023
Bonne formation, toujours intéressant d’avoir certains rappels. Merci au formateur pour son implication 👍
Dm Caen-Mondeville
Dm Caen-Mondeville
06/11/2023
Très bonne formation, Kévin très bon formateur très clair et très gentil. Merci
Mélodie Michenaud
Mélodie Michenaud
06/11/2023

JE POSTULE

La loi pour encadrer la téléconsultation avortée
Envoyez-nous vite votre candidature, nous aimerions en savoir plus sur vous !