Nouvelles modalités pour l’exécution d’opérations sur des installations électriques

Nouvelles modalités pour l’exécution d’opérations sur des installations électriques

Suite à un nouvel arrêté datant du 20 novembre 2017 par le Ministère du Travail, de nouvelles modalités pour l’exécution des opérations sur les installations électriques ou dans leur voisinage ont été mises en place le 1er Janvier 2018.

Conformément aux articles R. 4544-9 et R. 4544-3 du Code du Travail, l’employeur délivre, maintient et renouvelle l’habilitation électrique en s’appuyant sur les normes référencées dans un arrêté du ministère du Travail. Ces normes définissent les travaux visés, les méthodes préconisées pour l’exécution de ces opérations et elles sont dorénavant recommandées aux employeurs :

  • Cette NF C 18-510 de janvier 2012 relative aux opérations sur les installations électriques ou dans leur voisinage ainsi que les modalités recommandées pour leur exécution,
  • NF C 18-550 d’août 2015 relative aux opérations sur véhicules et engins à motorisation thermique, électrique ou hybride ayant une source d’énergie électrique embarquée.

Les processus d’habilitation décrits dans les normes ne sont pas obligatoires mais ils permettent aux employeurs d’avoir un référentiel technique. L’application de ce dispositif suppose sa conformité avec les obligations législatives.
Ce nouvel arrêté s’adresse aux employeurs qui font travailler leurs salariés sur les installations électriques dans les domaines suivants :

  • Industrie et tertiaire,
  • Batteries stationnaires,
  • Véhicules et engins à motorisation thermique, électrique ou hybride ayant une source d’énergie électrique embarquée du domaine très basse tension (TBT) et basse tension (BT).

Dans une société où l’électricité est la forme d’énergie la plus utilisée, on en oublie souvent ses dangers. Cependant, les dangers électriques sont présents partout. Ainsi, lorsque l’on est amené à travailler sur des opérations d’ordre électrique ou non électrique, il est primordial de connaître et maîtriser les risques.

Partager l'article
Vous aimerez aussi
passeport-de-prévention

Passeport de prévention : le nouveau service dédié aux formations santé et sécurité au travail

Au mois d’avril 2023, le passeport de prévention, nouvelle notion inscrite dans le Code du Travail, entrera en vigueur en France. Ce projet résulte d’une volonté du gouvernement d’inscrire la santé et la sécurité au travail au cœur des préoccupations.

En effet, tous les métiers comportent des risques auxquels les travailleurs sont exposés dans l’exercice de leurs fonctions. Lorsqu’ils ne sont pas correctement appréhendés par les salariés, ces dangers ont d’importantes répercussions économiques et sociales.

C’est pourquoi, les employeurs ont l’obligation de prévenir ces risques professionnels, notamment en formant leur personnel.

Lire la suite
exercices-d'évacuation-efficaces

Exercices d’évacuation : 3 conseils pour les rendre efficaces

Vous envisagez de mettre en place une formation Équipier de Première Intervention dans votre établissement, préparez vos salariés à celle-ci.

Pour que vos exercices d’évacuation soient une réussite et que vos collaborateurs sachent comment réagir en cas de départ de feu, il est essentiel de les sensibiliser et de les préparer à la formation qui approche.

Lire la suite

JE POSTULE

Nouvelles modalités pour l’exécution d’opérations sur des installations électriques
Envoyez-nous vite votre candidature, nous aimerions en savoir plus sur vous !