Passeport de prévention : le nouveau service dédié aux formations santé et sécurité au travail

Passeport de prévention : le nouveau service dédié aux formations santé et sécurité au travail

Au mois d’avril 2023, le passeport de prévention, nouvelle notion inscrite dans le Code du Travail, entrera en vigueur en France. Ce projet résulte d’une volonté du gouvernement d’inscrire la santé et la sécurité au travail au cœur des préoccupations.

En effet, tous les métiers comportent des risques auxquels les travailleurs sont exposés dans l’exercice de leurs fonctions. Lorsqu’ils ne sont pas correctement appréhendés par les salariés, ces dangers ont d’importantes répercussions économiques et sociales.

C’est pourquoi, les employeurs ont l’obligation de prévenir ces risques professionnels, notamment en formant leur personnel. 

La Direction générale du Travail appuie cette démarche en proposant un nouvel outil numérique pour centraliser et uniformiser toutes les données relatives à la formation et la qualification en santé et sécurité au travail : le passeport de prévention.

Ce dernier accompagne les employeurs dans la gestion de leurs obligations en prévention et favorise l’accès aux droits et aux acquis en termes de formations pour les salariés.

Voyons alors comment s’articulera ce nouveau dispositif et quels bénéfices en tirer.

La loi Santé au travail dévoile le passeport de prévention

Depuis le 2 août 2021, le Code du Travail (article L.4141-5) intègre la notion de passeport de prévention. Ce projet réunit l’expertise des partenaires sociaux, de la Direction générale du Travail et de la Caisse des Dépôts afin de prévenir au mieux les risques en matière de santé et sécurité au travail.

Le passeport de prévention viendra enrichir l’offre du service public numérique « Mon Compte Formation », au même titre que le passeport de compétences, tous réunis sur une même plateforme.

💡 Bon à savoir :

Le passeport de prévention est l’appellation du dispositif global, comprenant :
Le parcours prévention : espace disponible sur le compte professionnel de formation, où sont réunis les formations, certifications, habilitations et diplômes relatifs à la santé et sécurité au travail.
L’attestation prévention : Document basé sur le parcours prévention pour apporter la preuve des compétences acquises. 

Pour en savoir plus sur le passeport de prévention, le portail d’information est ouvert depuis le mois d’octobre à l’adresse suivante : passeport-prevention.travail-emploi.gouv.fr

Chaque salarié possède alors son propre passeport de prévention, dans lequel seront regroupés tous ses diplômes, certificats et attestations de formation obtenus en matière de santé et sécurité au travail tout au long de sa carrière.

Le dispositif sera déployé et complété par l’employeur et l’organisme de formation à l’issue de chaque formation en santé et sécurité au travail. Il mettra ainsi en relation les travailleurs, les employeurs et les organismes de formation.

Le passeport de prévention permettra de :

➜ Regrouper en un seul lieu sécurisé toutes les données concernant les formations et qualifications en santé et sécurité au travail des salariés.
➜ Garantir et fiabiliser les formations suivies. 
➜ Faciliter le partage d’informations de façon numérique.
➜ Anticiper les péremptions et mises à jour des formations, certifications, diplômes et titres pour maintenir le niveau de compétence à jour.

Qui est concerné par ce passeport de prévention ?

Trois publics distincts sont concernés par ce dispositif d’accompagnement en santé et sécurité au travail :

Les employeurs 

Ils auront accès à un dispositif dédié leur permettant de déclarer et centraliser toutes formations en santé et sécurité au travail dispensées à leurs employés ainsi que des services associés pour améliorer le suivi.

L’accès à cet espace dédié sera ouvert aux employeurs courant 2023/2024. La consultation des passeports sera disponible en 2024.

Les travailleurs et demandeurs d’emploi 

Dans leur espace personnel Mon Compte Formation, ils pourront activer leur parcours de prévention. Celui-ci devra être complété tout au long de leur carrière. Le parcours prévention pourra ensuite être exporté sous forme d’attestation, afin de le valoriser auprès d’employeurs ou recruteurs. Ils bénéficieront également d’informations sur leurs droits et leurs acquis en termes de formation en santé et sécurité au travail.

Leur accès à la plateforme sera effectif à partir d’avril 2023.

Les organismes de formation 

Ils partageront les déclarations des formations dispensées au sein de leur organisme. Des précisions devraient être apportées prochainement.  

Document unique, certifié et sécurisé, le passeport de prévention vise à valoriser la formation en santé et sécurité au travail, renforçant l’intérêt pour les employeurs et les salariés de prévenir les risques professionnels.

Pour préparer votre plan de formation et mettre à jour les compétences de vos salariés en santé et sécurité au travail, SafetyFirst Formation vous accompagne ! Prenez rendez-vous avec un conseiller formation en cliquant ici.

Partager l'article
Vous aimerez aussi
passeport-de-prévention

Passeport de prévention : le nouveau décret en 4 questions !

Publié au journal officiel le 30 décembre 2022, le dernier décret relatif au passeport de prévention nous apporte de nouvelles informations. Alors que plusieurs dispositifs avaient été annoncés, des précisions devaient être apportées avant leur mise en place. Alors, que dit ce nouveau décret ? Au travers de ce dernier, le comité national de prévention et de santé au travail détaille l’ensemble des « modalités de mise en œuvre du passeport de prévention et de sa mise à la disposition de l’employeur », en application de l’article L. 4141-5 du code du travail. Nous vous proposons de découvrir les grandes lignes de ce décret au travers d’une série de 4 questions/réponses. Qui peut renseigner le passeport de prévention et dans quelles mesures ? Le titulaire du passeport (travailleur ou demandeur d’emploi), l’employeur ainsi que les organismes de formation pourront renseigner le passeport de prévention. Les organismes de formation, dans le cadre des formations relatives à la santé et la sécurité au travail, devront renseigner le passeport avec les éléments dont ils disposent (certificat de réussite, attestation de suivi de formation, diplôme, etc.). Cependant, l’employeur sera tenu responsable de la conformité des déclarations de formation de ses salariés lorsqu’elles seront à sa demande. Selon les mêmes modalités qu’on organisme de formation, l’employeur pourra lui aussi compléter le passeport d’un employé. Il devra donc vérifier que les passeports de prévention de ses collaborateurs ont bien été mis à jour.Selon l’article L.4741-1 du Code du travail, l’employeur s’expose à des sanctions pénales en cas de manquement à ses obligations (soit une amende de 10 000 euros autant de fois qu’il y a de travailleurs concernés par l’infraction). Le titulaire pourra également compléter son passeport de prévention lorsqu’il suivra des formations de sa propre initiative.   Quelles formations peuvent être ajoutées au passeport de prévention

Lire la suite
en-forme-nouvelle-année

Démarrer l’année en forme : les conseils qui fonctionnent

Ça y est, 2023 est là ! Et qui dit nouvel an, dit nouvelles résolutions.

Et si, cette année, votre souhait était simplement d’être en forme et en bonne santé ? Eh oui, parce qu’on la connaît tous l’histoire des multiples résolutions du 1er janvier qui finissent aux oubliettes quelques semaines après.

Lire la suite

Rejoignez la communauté !

Tous les 15 jours dans votre boîte mail, c’est une info à ne pas manquer ou un conseil utile pour assurer la santé et la sécurité de vos collaborateurs.

JE POSTULE

Passeport de prévention : le nouveau service dédié aux formations santé et sécurité au travail
Envoyez-nous vite votre candidature, nous aimerions en savoir plus sur vous !