Comment mettre en place un plan de développement des compétences ?

Comment mettre en place un plan de développement des compétences ?

Toute entreprise est exposée à des risques, souvent à l’origine de maladies professionnelles ou d’accidents du travail. Aussi, pour garantir la santé de vos collaborateurs et pérenniser votre structure, vous devez mettre en place une démarche de prévention. Celle-ci regroupe de nombreuses actions, notamment la mise en place d’un plan de développement de compétences, anciennement appelé le plan de formation. Bien qu’il assure de nombreux avantages pour votre entreprise, sa mise en place n’est pas toujours évidente. C’est pourquoi, aujourd’hui, nous vous expliquons en 4 étapes comment réaliser un plan de développement de compétences de qualité et adapté à votre entreprise. Dans cet article, nous allons particulièrement nous intéresser à la mise en place d’un plan de formation dans le domaine de la santé et de la sécurité au travail.

Étape 1 : Définir les projets de l’entreprise et ses axes stratégiques de développement

La première chose à faire consiste à poser clairement les axes stratégiques de développement de votre entreprise. Pourquoi ? Tout simplement pour identifier les évolutions techniques, technologiques et organisationnelles de votre secteur d’activité ainsi que les nouveaux postes de travail que vous souhaitez créer. Cette analyse vous aidera à déceler les nouveaux besoins en formation. Par exemple, une nouvelle machine à manipuler peut être dangereuse pour le salarié s’il n’a pas été formé. De même, si vous attribuez une nouvelle tâche à un employé, il aura éventuellement besoin d’une formation sécurité pour assurer sa mission. Vous allez potentiellement avoir besoin de recruter de nouveaux salariés dans le cadre du développement de votre activité, ces derniers devront ainsi suivre une formation.

Pour construire cette stratégie et être informé des avancées spécifiques de votre secteur, vous pouvez également vous aider des responsables de services ou des managers. Ils pourront vous faire part de retours terrains et/ou vous préconiser des équipements ou des formations, nécessaires à la sécurité de leur équipe.

Cette première étape est essentielle pour déterminer les évolutions en termes de santé et de sécurité pour les différents postes de travail de votre entreprise. La clé, c’est la communication. Plus vous échangerez avec les différentes parties de votre entreprise, (manager, responsable, salarié, RH…) plus votre plan de formation sera précis.

Étape 2 : Analyse des besoins et des priorités en termes de formation santé et sécurité au travail

Après avoir évalué les évolutions de votre entreprise et du marché, il faut analyser vos besoins et définir vos priorités en matière de formation sécurité. Pour cela, nous vous conseillons de vous appuyer sur 4 éléments essentiels :

  • Que dit la loi ? Renseignez-vous sur vos obligations et sur la réglementation en vigueur concernant les formations sécurité de votre secteur d’activité. Les AT (accidents du travail) et les MP (maladies professionnelles) comptabilisés en N-1 peuvent aussi vous servir de repère sur les axes de sécurité à améliorer auprès de vos salariés.
  • Le Document Unique d’Évaluation – DUER. Pour vous aider, vous pouvez vous appuyer sur ce document, c’est un outil particulièrement utile pour identifier les risques présents dans votre structure et évaluer vos besoins en formation. Il vous permettra ainsi de réduire les accidents du travail et les maladies professionnelles dans votre entreprise.
  • Vos salariés sont-ils toujours qualifiés pour assurer leurs missions ? Vous devez vérifier que vos collaborateurs possèdent bien les qualifications nécessaires dans la réalisation de leurs tâches mais aussi celles vendues au client. Par exemple, les entreprises qui envoient des techniciens de réparation ou de maintenance chez leurs clients doivent, la plupart du temps, les avoir formés à l’habilitation électrique. De plus, si votre salarié travaille à un poste où les évolutions technologiques sont nombreuses, il aura peut-être besoin d’être formé pour travailler en toute sécurité sur une nouvelle machine.
  • Une bonne communication avec vos collaborateurs. Il se peut également que vos employés fassent des remontées, lors d’entretien annuel par exemple, sur des risques auxquels ils sont exposés sur leur poste de travail. Cela peut vous donner des pistes pour les formations à intégrer dans votre plan.

Étape 3 : Organisation et mise en place des formations

Une fois arrivé à cette étape, vous avez déjà fait une bonne partie du travail. Maintenant, ce n’est plus qu’une question de mise en place et d’organisation.

La liste des formations que vous avez choisie pour vos salariés est prête. Il faut donc trouver le bon organisme qui s’occupera de les former. Pour vous aider, nous vous conseillons de lire notre article comment choisir son organisme de formation santé et sécurité au travail.

Un bon organisme de formation vous aidera à créer un planning et fixer les dates de stage. Attention à prendre en compte les disponibilités de vos salariés, leur charge de travail et les pics d’activité de l’entreprise à ce moment-là. Enfin, pensez à prioriser les collaborateurs qui doivent réaliser uniquement un recyclage de formation. S’ils dépassent le délai, ils devront recommencer tout le processus de formation.

Votre organisme vous conseillera en matière de formation et vous indiquera quelles sont celles qui sont obligatoires. Il vous aidera également dans les démarches administratives qui sont souvent très lourdes.

Enfin, il ne vous restera plus qu’à communiquer les dates de sessions, dans des délais suffisants, aux salariés concernés et leur présenter les objectifs de la formation.

Étape 4 : Suivi et évaluation des actions de formation

Il est important d’évaluer chaque action mise en place en entreprise. Le suivi et l’analyse des formations sécurité permettent d’identifier si le nombre d’accidents et de maladies professionnelles a diminué, ou au contraire augmenté.

Dans ce deuxième cas, il sera primordial de revoir la stratégie (identifier d’autres formations, s’assurer de la qualité des formations administrées à vos salariés, suivi des évaluations des stagiaires, etc.).

Cette étape se compose de deux types d’évaluations :

Évaluation des actions de formation

Pour vérifier l’acquisition de nouvelles compétences par vos salariés et mesurer leur degré de satisfaction vis-à-vis de la formation. Pour ce faire, vous pouvez organiser :

  • une évaluation des acquis et des compétences développés par le salariés – réalisée en fin de formation, elle peut parfois donner lieu à une certification ou à une habilitation,
  • des évaluations à chaud – elles sont généralement menées par l’organisme de formation que vous employez dans le cas où vous faites appel à un prestataire externe, qui vous les transmet par la suite,
  • des entretiens un mois après la formation.

Évaluation du plan de formation

Vous pouvez mesurer la pertinence et l’efficacité de votre plan de formation en répondant à deux questions :

  • Les formations réalisées étaient-elles adaptées aux besoins et aux risques de l’entreprise et de son secteur ?
  • Ont-elles permis à l’entreprise de réduire le nombre d’accident du travail (AT) et des maladies professionnelles (MP) par rapport à N-1 ?

Pour bien comprendre ce qu’est un plan de développement de compétences et pourquoi le mettre en place, nous vous conseillons de lire cet article.

Le plan de développement des compétences santé et sécurité représente un réel bénéfice pour vos collaborateurs et votre entreprise. Cependant, son élaboration est parfois un exercice complexe. Pour vous aider, nous vous partageons 4 étapes à suivre pour le mettre en place. Si besoin, notre organisme vous accompagne aussi dans sa mise en place et vous conseille les formations les plus adaptées au métier de vos salariés. Contactez-nous !

Partager l'article
Vous aimerez aussi
passeport-de-prévention

Passeport de prévention : le nouveau service dédié aux formations santé et sécurité au travail

Au mois d’avril 2023, le passeport de prévention, nouvelle notion inscrite dans le Code du Travail, entrera en vigueur en France. Ce projet résulte d’une volonté du gouvernement d’inscrire la santé et la sécurité au travail au cœur des préoccupations.

En effet, tous les métiers comportent des risques auxquels les travailleurs sont exposés dans l’exercice de leurs fonctions. Lorsqu’ils ne sont pas correctement appréhendés par les salariés, ces dangers ont d’importantes répercussions économiques et sociales.

C’est pourquoi, les employeurs ont l’obligation de prévenir ces risques professionnels, notamment en formant leur personnel.

Lire la suite
exercices-d'évacuation-efficaces

Exercices d’évacuation : 3 conseils pour les rendre efficaces

Vous envisagez de mettre en place une formation Équipier de Première Intervention dans votre établissement, préparez vos salariés à celle-ci.

Pour que vos exercices d’évacuation soient une réussite et que vos collaborateurs sachent comment réagir en cas de départ de feu, il est essentiel de les sensibiliser et de les préparer à la formation qui approche.

Lire la suite

JE POSTULE

Comment mettre en place un plan de développement des compétences ?
Envoyez-nous vite votre candidature, nous aimerions en savoir plus sur vous !